ASSO MEMORI

Bienvenue sur notre nouveau site

Conférence sur les Banatais par Pierre Gonzalvez

La première conférence MEMORI de l’année était consacrée à « l’étrange destin des Français du Banat » par Mr. Pierre Gonzalvez.

Avec des propos clairs et détaillés, le conférencier du jour (également Maire de l’Isle) a su captiver l’auditoire avec l’histoire mouvementée et peu connue des Banatais de la Roque sur Pernes.

La saison 2012/2013 du cycle de conférences MEMORI ne pouvait pas mieux commencer.

Les photos sont sur —► l’album Picasa Web

PS le diaporama sur l’Isle sur Sorgue passé en prélude à la conférence n’étant plus sur Internet, les personnes intéressées pourront le copier sur une clef USB lors de l’atelier MEMORI du 3 novembre prochain.

Publicités

20 octobre 2012 Posted by | Conférences | 2 commentaires

Conférence MEMORI dans La Provence

18 octobre 2012 Posted by | Médias | Un commentaire

Les Banatais de La Roque-sur-Pernes

Au XVIIIème siècle, des Alsaciens Lorrains partirent coloniser les terres fertiles du Banat empêchant ainsi les Turcs de prendre le contrôle de cette région. Au congrès de Versailles, le Banat fut divisé entre la Roumanie, la Hongrie et la Serbie. En 1939 la guerre éclata et le Banat fut envahi par les allemands. Les Alsaciens Lorrains, qui parlaient un dialecte germanique, furent considérés comme allemands et enrôlés dans la Wermacht (armée de terre allemande). A la fin de la guerre, les russes envahirent le Banat. Tito devint président de la Yougoslavie en tant que dictateur communiste et enferma les Alsaciens Lorrains, qu’il croyait allemands dans des camps d’extermination en Autriche, ne les nourrissant que 13 fois par mois en mettant de la laine de verre dans les aliments pour les tuer plus vite. Des mois plus tard il laissa plus ou moins partir les survivants. Il y eut dès lors beaucoup d’exodes aux Etats-Unis mais aussi en France où l’on manquait de main d’oeuvre. Un groupe de Banatais reconstruisit le village en ruine de la Roque sur Pernes avec une architecture provençale oubliant la leur mais gardant leurs coutumes. Malgré un grand investissement ils ne furent intégrés à la société qu’au bout de 10 ans. (source collège Alphonse Silve à Monteux )

Photos sur —►l’album Picasa Web

Pour en savoir plus : le site de « la Maison de l’histoire locale de La Roques-sur-Pernes« 

6 octobre 2012 Posted by | Sorties | 2 commentaires